La Pluie

De Daniel Keene - Mise en scène Alexandre Haslé

Résumé

Texte Daniel Keene traduit par Séverine Magois © éditions Théâtrales
Fabrication, mise en scène Alexandre Haslé / Cie Les lendemains de la veille 
avec Alexandre Haslé et la complicité de Manon Choserot


Ce spectacle est soutenu par les Tréteaux de France, Centre dramatique national dirigé par Robin Renucci.

Relations presse
olivier@elektronlibre.net
06 73 80 99 23

accompagné de
Delphine Menjaud-Podrzycki
delphine@menjaud.com
06 08 48 37 16

et, Alicia Dorey
alc.dorey@gmail.com 
06 24 14 79 87
www.elektronlibre.net 
 

Hanna raconte comment, il y a longtemps, alors qu'elle était encore jeune, des gens pressés de monter dans un train lui ont donné des objets de toutes sortes. Obsédée par le souvenir de ces silhouettes imprécises, elle finira par remettre un visage sur l'ombre de cet enfant qui lui avait donné une bouteille contenant de l'eau de pluie. Dans ce texte court, Daniel Keene a su évoquer, avec une infinie pudeur, la biographie de poussière de ces « voyageurs » qui ne sont jamais revenus. 

Biographie de l'auteur

 

Daniel Keene, né à Melbourne en 1955, écrit pour le théâtre, le cinéma et la radio depuis 1979. Ses pièces sont jouées en Australie, où il est reconnu comme l’un des auteurs majeurs de sa génération, et également à New York, Pékin, Berlin, Tokyo… Nombre d’entre elles ont été distinguées par d’importants prix. Il est très présent sur les scènes françaises depuis le début des années 2000. Alexandre Haslé est alors le premier à monter la pluie. Son œuvre compte une vingtaine de pièces longues, et une soixantaine de pièces courtes, traduites en France par Séverine Magois et publiées essentiellement aux éditions Théâtrales. Daniel Keene est actuellement en résidence d’écriture à la Chartreuse CNES de Villeneuve lez Avignon.

Biographie du metteur en scène

Alexandre Haslé est né en 1965. Après un détour par la musique, il se consacre au théâtre, à la marionnette, à la mise en scène et à la pédagogie. Il se forme au Théâtre-Ecole du Passage avec Niels Arestrup, Josiane Stoléru, Alexandre del Perugia... Puis collabore au Théâtre International de Recherche dirigé par John Strasberg. En 1997 il rencontre la marionnettiste Ilka Schönbein. D'abord son partenaire dans Métamorphoses, il écrit et interprète avec elle Le Roi grenouille, deuxième spectacle du Theater Meschugge et, après trois années passées à ses côtés, il fonde la compagnie Les lendemains de la veille.
Parallèlement, il travaille avec d'autres metteurs en scène: Adel Hakim, Renaud Cojo, Philippe Adrien ou encore pour Edward Bond avec Jérôme Hankins. 

Note d'intention

Lorsqu'il parle de la pluie Daniel Keene parle de voyage.
Ce voyage j'ai voulu le faire avec des marionnettes. Parce qu'elles vivent dans un autre monde et qu'il m'a semblé que le récit d'Hanna était aussi dans un autre monde : sa mémoire. Les marionnettes sont bien plus que des « petits comédiens de chiffons ». Elles ne jouent pas. Elles sont. Et si nous acceptons qu'elles vivent et nous racontent des histoires, auxquelles nous voulons croire, c'est que probablement elles nous rappellent de manière poétique notre difficile relation avec la mort et nous aident à nous y préparer.
 Alexandre Haslé