11 dates à venir

du 8 novembre au 8 décembre

Comédie de Valence en itinérance

Valence (26)

mardi 12 décembre

Scène des 3 ponts

Castelnaudary (11)

Voir toutes les dates à venir

Médias

L'ENFANCE A L'OEUVRE

Romain Gary, Marcel Proust, Arthur Rimbaud et Paul Valéry / Un spectacle de Robin Renucci et Nicolas Stavy au piano / Création Juil. 2017

Distribution et équipe artistique

avec Robin Renucci et Nicolas Stavy (Piano)

Textes de Romain Gary, Marcel Proust, Arthur Rimbaud et Paul Valéry
Musiques de Schubert, Mélodie hongroise, D. 817., César Franck, Prélude op. 18 ( Bauer), Rachmaninov, Étude-tableau, op. 39 n° 9., Tchaïkovski, Juin (extrait des saisons)., Scriabine Poème op. 32 n°2., Scriabine, Poème, op. 32 n° 1., Schumann, L’enfant s’endort - Le poète parle (extrait des scènes d’enfant).

Un spectacle de Robin Renucci et Nicolas Stavy
Collaboration artistique de Nicolas Kerszenbaum
Travail corporel de Nicolas Martel

Scénographie de Samuel Poncet

Lumières et régie générale d'Eric Proust

Régie plateau de Larbi Guemar


Diffusion du Spectacle Contact 
Maud Desbordes
01 55 89 12 58 – 06 82 57 50 36 – maud.desbordes@treteauxdefrance.com

 

 

Résumé

Robin Renucci et Nicolas Stavy proposent un voyage littéraire et musical dans l’élévation de l’enfant vers l’art à partir des textes et des parcours d’auteurs qui, de l’enfance à l’âge adulte, décrivent les conditions de naissance de leurs vocations artistiques.

Qu’est-ce qui, dans l’enfance, forge l’aspiration et amène la création ? Comment, pour reprendre l’expression de Marcel Proust, les « hautes et fines enclaves du passé » surgissent, élèvent et éclairent ? Comment dans le noyau des émotions intenses de l’enfance, cette période de lait et d’encre, se dessine une vocation ?

Ce sont ces questions, soutenues par l’intense travail artistique de Marcel Proust, Romain Gary, Arthur Rimbaud ou Paul Valéry que Robin Renucci souhaite faire entendre. Par la dynamique du rapprochement des œuvres et le dialogue avec le piano de Nicolas Stavy, il donnera à percevoir, au delà de l’art du détail, ces sensations minutieusement observées et exprimées qui invitent le spectateur à explorer l’enfance comme mise à l’œuvre. 

Biographie du metteur en scène

 

Robin Renucci
Comédien et metteur en scène, Robin Renucci découvre le théâtre en participant à des stages de réalisation de l’Education populaire. Elève à l’Atelier-École Charles Dullin à partir de 1975, il poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique dans les classes de Jean-Paul Roussillon, Pierre Debauche, Marcel Bluwal et Antoine Vitez.
Il joue au théâtre sous la direction de Marcel Bluwal, Roger Planchon, Patrice Chéreau, Antoine Vitez, Jean-Pierre Miquel, Jean Mercure, Marie-Paule André, Lambert Wilson, Cécile Guillemot, Michel Fagadau, Serge Lipszyc et Christian Schiaretti.
Au cinéma, il tourne avec Christian de Challonge, Michel Deville, Diane Kurys, Gérard Mordillat, Jean-Charles Tachella, Claude Chabrol, Philippe le Guay, Laurent Heyneman, Alain Bévérini, Bernardo Bertolucci, Jean-Pierre Mocky et Jean-Paul Salomé.
Il interprète également de nombreux rôles pour la télévision, notamment celui d’un médecin de campagne dans la série Un Village français.
En 2007, Robin Renucci réalise son premier long-métrage pour le cinéma Sempre Vivu !
Fondateur et président de L’ARIA en Corse, il y organise depuis 1998 les Rencontres Internationales de Théâtre en Corse. Il est par ailleurs professeur au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique.
Robin Renucci est nommé directeur du Centre dramatique national Les Tréteaux de France en 2011 où il signe les mises en scène de Mademoiselle Julie d’August Strindberg en 2012, Le Faiseur de Balzac en 2015 et L’Avaleur, d’après Other people’s Money de Jerry Sterner en 2016. 

Nicolas Stavy - Pianiste
Nicolas Stavy est un musicien d’une sensibilité, d’une imagination, d’un lyrisme rare ! « Il impose un ton éminemment personnel, subjectif, dense et intimidant : une interprétation de l’extrême » (Concertonet)
Magnifique interprète du répertoire romantique de Chopin, ce musicien en perpétuelle soif de découverte se produit en musique de chambre avec des personnalités musicales telles que Patrick Messina, Tatjana Vassiljeva, Daniel Hope, Cédric Tiberghien, Tedi Papavrami, Françoise Masset, Karine Deshayes, le Quatuor Ébène, le Quatuor Psophos... Par ailleurs, il a joué avec grand succès dans la pièce Le pianiste de Wladyslaw Szpilman en alternance avec Mikhaïl Rudy aux cotés de Robin Renucci et participe également à des projets en compagnie de comédiens tels que Didier Sandre, Brigitte Fossey, François Castang, Éric-Emmanuel Schmitt.
Tant en France qu’à l’étranger, Nicolas Stavy se produit sur de prestigieuses scènes internationales.
Formé auprès de Gérard Frémy et de Christian Ivaldi au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il a reçu les Premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre, il s’est perfectionné auprès de Dominique Merlet au Conservatoire de Genève où un 1er Prix avec distinction lui a été décerné ainsi qu’avec le maître György Sebök lors de master-classes. Nicolas Stavy qui a profité des conseils d’Alfred Brendel est lauréat de plusieurs concours internationaux : Prix Spécial de la Société Chopin de Genève, au Concours Chopin à Varsovie en 2000, Deuxième Prix au Concours International de Genève en 2001, Quatrième Prix au Concours Gina Bachauer aux États-Unis en 2002, Deuxième Prix du Young Concert Artists de New York en 2003...

Note d'intention

« Je veux offrir au public quelque chose de très exigeant dans les mots qui lui sont donnés, qui raconte quelque chose d’essentiel. La langue, c’est ce qui nous fédère...».

Le choix des textes est essentiel dans la dynamique du projet, il s’agit de mettre en évidence la façon dont peut naître le désir. Des mots essentiels que Robin Renucci va puiser dans les textes de Romain Gary, Marcel Proust, Arthur Rimbaud et Paul Valéry. Entendre et découvrir un texte, avec Arthur Rimbaud, c’est apprendre ce que peut-être la légèreté d’un alexandrin. Ce qui compte c’est le phrasé, le rythme du texte : « avec Rimbaud ça slam » ! Des textes dont le fil conducteur est l’enfance, la créativité, l’épanouissement, le travail (dans le sens richesse intérieure et ressenti), le langage, l’écriture, la parole, la transmission du savoir. Des textes pour « mettre les gens en éveil ».