Les Tréteaux de France
NOVEMBRE 2014
LE FAISEUR d'HONORE DE BALZAC
MISE EN SCENE DE ROBIN RENUCCI
Le Faiseur - Création 2015
Création 2015

Robin Renucci s'empare de cette comédie grinçante sur les dérives de la spéculation financière. 

Mercadet, banquier au bord de la faillite, doit marier sa fille à un riche parti pour apaiser ses créanciers et repousser ses échéances. A travers ce personnage à l'énergie fabulatrice sans limites, Balzac tourne en dérision spéculateurs et créanciers, et dénonce, dès les années 1840, le cynisme du capitalisme financier.

Une production Tréteaux de France, Centre dramatique national.
Coproduction Théâtre Jacques Coeur à Lattes (34) et l'Arc, Scène nationale du Creusot (71).


Diffusion du spectacle MAUD DESBORDES - 01 55 89 12 58 / 06 82 57 50 36
maud.desbordes@treteauxdefrance.com

 
en savoir plus
 
UNE SCENOGRAPHIE TOUT EN CONTRASTE

Dessin de Samuel Poncet (Décor provisoire)

La zone principale de jeu sur le plateau central représente une des pièces de l’appartement de Mercadet, complètement vide. Tous les meubles ont été déplacés et entassés aux alentours pour les besoins des travaux de rénovation entrepris.
L’ambiguïté persiste, cela peut également avoir l’air d’une saisie d’huissiers ou d’une vente aux enchères... Les comédiens hors jeu restent à vue autour du plateau central, tels des rodeurs prêts à intervenir pour profiter de la situation. Les meubles déplacés leur servent de loges improvisées et de coulisses. Mercadet semble déjà dépossédé d’une partie de ses biens...

Ce dispositif s’appuie donc sur le contraste produit entre ce vide central qui tend à l’abstraction et le foisonnement désorganisé des alentours. La césure est marquée entre deux mondes : celui dans lequel évolue Mercadet, spéculateur sans limite, qui compromet tout autour de lui au nom du profit ; et celui du reste de sa famille, attaché aux valeurs traditionnelles et humanistes...

Le traitement de chaque élément renforce la rupture : l’aspect froid et clinquant du plateau côtoie l’opulence patinée du mobilier. L’appartement de Mercadet est évoqué en creux, simplement par la présence de fenêtres, comme si lui aussi tendait à se dématérialiser. Cette organisation nous renvoie également à celle d’un ring de boxe, occupé tour à tour par chacun des protagonistes. 

 
Les Tréteaux de France - Centre dramatique national
153, avenue Jean Lolive 93500 Pantin
Téléphone 01 55 89 12 50 - Fax 01 48 96 16 02 - contact@treteauxdefrance.com
Si vous ne pouvez visionner correctement cette newsletter, cliquez ici
Si vous souhaitez vous désincrire, cliquez ici.