Les Tréteaux de France
newsletter février 2015

Maquette du décor de Samuel Poncet
 

Création 2015

Robin Renucci met en scène les prémices du capitalisme financier, entre noirceur et jubilation. 


Dans un enchâssement vertigineux de jeux de mensonges, la puissance motrice de la dette devient l'horizon métaphysique de la pièce. 

Le dispositif scénique sert un jeu ludique et jaillissant, un va-et-vient jubilatoire entre les personnages du XIXe siècle et les acteurs du XXIe siècle. Toujours présents autour du tréteau où se joue la scène, les acteurs sont prêts à bondir pour y prendre part. L’espace libère les protagonistes corsetés par leurs obligations sociales et leurs intérêts personnels : il rend toutes les trajectoires, toutes les collisions possibles. 

Une production des Tréteaux de France, Centre dramatique national.
Coproduction Théâtre Jacques Coeur de Lattes (34) et l'Arc, scène nationale Le Creusot (71).


 

Diffusion du spectacle

EDOUARD CHAPOT - 01 55 89 12 65 / 06 33 10 75 54
edouard.chapot@treteauxdefrance.com

MAUD DESBORDES - 01 55 89 12 58 / 06 82 57 50 36 maud.desbordes@treteauxdefrance.com

 

Création au théâtre Jacques Coeur à Lattes (34) du 27 au 29 Mars 2015

Réservations au 04 99 52 95 00
   
 

en savoir plus
 

Croquis et tissus ayant servi à la création des costumes

COSTUMES


CREATION THIERRY DELETTRE  

Les costumes sont le reflet d’une époque et d’une atmosphère, celle des années 1830-1840 aux silhouettes incroyablement prononcées et structurées.

Chaque personnage de la pièce a sa propre silhouette : une gorge pour Monsieur Mercadet régnant sur son monde, des ventres pour les personnages plus affaissés, des poitrines et des manches rebondies pour les femmes.... des costumes aux lignes très dessinées pour aider les comédiens dans leur recherche sur le corps et sa mobilité.

La création des costumes s’est nourrie d’une recherche sur les matières : tissus aux aspects et textures variés, palette de couleurs sombres et raffinées faisant ressortir la noirceur luxueuse du décor. Vert, bleu sombre, pourpre, la charte des couleurs a été composée à partir de photos d'insectes et de scarabées à la fois sombres et luisants. 



 
 

Essais de maquillage-coiffure pour le rôle de Monsieur Mercadet

MAQUILLAGE ET COIFFURE

CREATION JEAN-BERNARD SCOTTO   

Comme pour la création des costumes, les recherches pour le maquillage et la coiffure se sont inspirées des formes historiques des années 1830 et de l’esprit d'exagération propre à l'iconographie et aux dessinateurs de l'époque: Honoré Daumier, Paul Gavarni...

Les personnages du Faiseur proposent des formes graphiques immédiatement lisibles. Leurs coiffures et maquillages évoquent les archétypes sociaux de l’époque tout en laissant aux comédiens la latitude nécessaire pour donner vie à la psychologie des personnages.

Afin de composer avec l'itinérance des Tréteaux de France, des matériaux simples d'entretien, tel que les plumes et le crin à chapeau plutôt que de véritables cheveux, ont été privilégiés.



 

 

     
LE FAISEUR d'HONORE DE BALZAC
MISE EN SCENE DE ROBIN RENUCCI
Les Tréteaux de France - Centre dramatique national
153, avenue Jean Lolive 93500 Pantin
Téléphone 01 55 89 12 50 - Fax 01 48 96 16 02 - contact@treteauxdefrance.com
Si vous ne pouvez visionner correctement cette newsletter, cliquez ici
Si vous souhaitez vous désincrire, cliquez ici.